Tags

, , , , , ,

Benjamin Bitton, ou la « Révolution » du Sim+

L’entreprise de télécommunications Orange s’apprête à mettre fin progressivement au système de Réseau Téléphonique Commuté ou RTC. L’objectif prioritaire étant la modernisation de son réseau vers le tout-IP, une technologie numérique qui s’affranchit des techniques de commutation classiques. C’est là que l’entrepreneur Benjamin Bitton entre en scène, avec la volonté de développer une offre de téléphonie fixe nouvelle génération à moindre coût. Mais qui est réellement Benjamin Bitton?

L’avenir du RTC ou Réseau Telecom Commuté

C’est désormais une réalité entérinée doucement mais sûrement par Orange : le Réseau Telecom Commuté, et son combiné de téléphone fixe sont amenés à disparaître. En effet dès 2018, un client ne pourra plus établir de commande pour une ligne analogique. Les raisons mises en avant par l’entreprise : un équipement vieillissant, des formations devenues trop couteuses compte tenu de l’obsolescence du matériel, de même que la protection de l’environnement.

Cependant, des personnalistes et entrepreneurs de la téléphonie fixe et mobile s’interrogent : s’agit-il vraiment de la part de la maison Orange d’une réelle initiative de modernisation et de préservation notre écosystème ? Ou s’agit-il plutôt d’une nouvelle stratégie économique visant à promouvoir de nouvelles offres haut-débit de type« quadruplay », pour à la fois consolider le portefeuille client et accroitre la marge dans le même temps ? C’est là que les initiatives de Benjamin Bitton dans le domaine de la téléphonie fixe peuvent se révéler intéressantes.

Lancement de Sim+ : un contexte dominé par les grands groupes

L’initiative Sim+ estime qu’il est maladroit d’abandonner un réseau jugé à tort comme dépassé par les nouveaux services de télécommunication. Aujourd’hui, c’est un marché potentiel de 13 millions de lignes téléphoniques recensées dans l’hexagone qui pourraient encore trouver preneur, que ce soit au niveau des particuliers que des professionnels qui recourent à l’utilisation de la technologie RTC pour les besoins de leur activité. Grâce à l’initiative de Benjamin Bitton, ces lignes abandonnées pourraient être équipées gratuitement, et les personnes bénéficiaires hériter d’une offre moins chère que celle d’Orange.

Qui est Benjamin Bitton ?

A l’origine de Sim+, il y a un jeune entrepreneur de 38 ans qui met ses compétences en management professionnel dans l’univers des médias à la disposition d’une louable initiative. Titulaire d’un DECF en comptabilité à l’origine, le jeune homme se lance en 2004 et avec succès, dans une forme de démarchage original par le biais du porte à porte et du « call-center ». C’est sur cette base que la société de téléphonie low-cost Sim+ est créée dès 2009. La revente de forfaits à prix cassés devient la spécialité de Benjamin, grâce au rachat en gros de minutes de téléphonie à l’opérateur SFR. Benjamin Bitton est ainsi devenu en seulement quelques années un véritable pionnier de la téléphonie low-cost.

Désormais, l’opérateur low-cost SIM+, propriété du groupe HFB, dispose de plus de 2 700 magasins sur l’ensemble du territoire national. Son ambition va beaucoup plus loin, puisque Sim+ souhaite désormais innover sur de nouveaux marchés. L’implantation d’un call-center au Maroc, afin de pouvoir respecter ses engagements budgétaires. Ainsi, grâce à une forte réactivité sur le marché de la téléphonie fixe et mobile, Sim + est en passe de devenir un acteur de premier plan pour tout ce qui concerne les offres de communication, mais aussi la question du data et des appels internationaux.

Benjamin Bitton, Google.fr, Bitton Bordeaux, entrepreneur bordelais, fondateur de Sim+, les frères Bitton, challenger des telecom

Advertisements